dimanche, juin 26, 2022
Accueil

Jan Willem JANSEN

12 août 2022
21 h - Belvès

Jan Willem JANSENNé en Hollande, Jan Willem Jansen poursuit des études musicales avec Jan Warmink, Willem Mesdag et Wim van Beek. En 1977 il remporte le diplôme de soliste du Conservatoire Royal de la Haye et se perfectionne au clavecin avec Ton Koopman à Amsterdam.

Il s’installe alors en France et travaille auprès de Xavier Darasse dont il devient le collaborateur pédagogique au Conservatoire de Toulouse.

Il est également cofondateur du département de musique ancienne de cet établissement, et assure, aux côtés de Michel Bouvard, la responsabilité du nouveau département supérieur " Orgues et Clavecins ".

En plus de son rôle d’enseignant son activité d’interprète l’a amené à jouer avec les meilleurs ensembles baroques européens, notamment La Chapelle Royale de Paris, Le Collegium Vocale de Gand (Philippe Herreweghe), Hesperion XX de Barcelone (Jordi Savall), Les Sacqueboutiers, et l’Ensemble Baroque de Limoges (Christophe Coin) .

À l’occasion du Festival Toulouse les Orgues 1997, il a enregistré dans la collection Tempéraments l’intégrale de l’œuvre d’orgue de Bruhns complétée par des cantates du même compositeur interprétées par le Parlement de Musique sous la direction de Martin Gester. En 1998, il enregistre Cabanilles sur l’orgue historique de l’Église San Pablo de Saragosse.

 

« Avec une précision juste de l’avenir des temps, mon père m’a donné - à côté de sa passion pour la musique - une solide base pour détourner le monde par ses instructions précises pour pratiquer le vélo, et, en cas de solitude sur les chemins, si ce dernier montre des avaries imprévues, un apprentissage efficace en réparation de ce moyen d’éclipse.Jan Willem JANSEN

Les leçons de musique paternelles cependant, ont abouti à une voie dramatique, sans issue.

Heureusement la sauvegarde et la sortie de cette impasse a été l’accompagnement par mon professeur préféré Jan Warmink, perle humaine.

Les moments inoubliables après, par leur intensité, ont été :

  • l’écoute recroquevillée à 3 mètres de hauteur sur une armoire devant le vieux poste de radio – j’exagère, mais pour un enfant, les dimensions prennent une autre allure lorsqu’il faut grimper pour y arriver…- des cantates, passions, concerti brandebourgeois et œuvres d’orgue du grand Bach
  • l’active participation du Requiem de Maurice Durufl
  • et les interprétations par Alicia de la Rocha d’Iberia de Isaac Albeniz

La grandeur des interprètes musiciens tels que Gustav Leonhardt, Alfred Brendel, Julius Kätchen et Louis Robilliard me concilient avec la musique.

Et les écrits de Tony Lindgren avec le monde. »

Jan Willem Jansen

Image4 Image5
Musée des Augustins - Toulouse Basilique Notre Dame de la Daurade - Toulouse

 

 

Text Size