mercredi, novembre 20, 2019
Accueil

10 août 2019 - 21 h - Belvès - Direction Michel Brun

ensemble_baroque_de_toulouse_10_20190812_1537884305.jpgensemble_baroque_de_toulouse_11_20190812_1019589257.jpgensemble_baroque_de_toulouse_12_20190812_2007051749.jpgensemble_baroque_de_toulouse_13_20190812_1774070069.jpgensemble_baroque_de_toulouse_14_20190812_1065198641.jpgensemble_baroque_de_toulouse_1_20190812_2021349324.jpgensemble_baroque_de_toulouse_2_20190812_1388242558.jpgensemble_baroque_de_toulouse_3_20190812_1407978872.jpgensemble_baroque_de_toulouse_4_20190812_1971461339.jpgensemble_baroque_de_toulouse_5_20190812_1074523652.jpgensemble_baroque_de_toulouse_6_20190812_1736813624.jpgensemble_baroque_de_toulouse_7_20190812_1339072839.jpgensemble_baroque_de_toulouse_8_20190812_1850878487.jpgensemble_baroque_de_toulouse_9_20190812_1901715652.jpg

J.-S. Bach (1685-1750) : « En Contrepoint »

- Partita pour flûte seule BWV 1013 :    Allemande, Sarabande, Bourrée Angloise

- Sonate en trio en mi mineur    d’après la sonate pour orgue BWV 527  

- Chaconne extraite de la Partita    pour violon seul BWV 1004

- Extraits des Suites pour violoncelle seul 

- Ricercare à 3 voix extrait 

- Canon à quatre extrait - Sonate en trio extraite    de L’Offrande Musicale BWV 1079

 

Michel Brun et L’Ensemble Baroque de Toulouse ont toujours placé Jean-Sébastien Bach au centre de leur activité foisonnante.20170729 223254 c

De l’Offrande Musicale en quatuor à la Messe en Si en grand orchestre, l’Ensemble Baroque de Toulouse aborde avec bonheur son compositeur fétiche.

Si Bach n’a pas quitté son Allemagne natale, il n’en a pas moins été influencé par les tendances musicales venues d’Europe, abordant avec succès la suite – sous-entendu, suite de danses- venue de France.

Pour interpréter la Suite en Si, deuxième des quatre Ouvertures (Suites orchestrales) de Bach, les musiciens de l’ensemble se regroupent autour de leur chef, Michel Brun, au traverso – flûte baroque – solo.

Ensemble Baroque de Toulouse, direction Michel Brun

L’Ensemble Baroque de Toulouse, fondé en 1998 par le flûtiste et chef d’orchestre Michel Brun, est le fruit d’une longue histoire faite de passion, de rencontres et d’amitié. Pour les grands programmes, il est rejoint par le Chœur Baroque de Toulouse, qui fait partie de l’aventure depuis plus de dix ans. L’Ensemble Baroque se spécialise dans le répertoire du 18e siècle, et se fait notamment remarquer pour ses interprétations de la Messe en Si de JS Bach. En 2016, il sort son premier enregistrement, consacré à l’unique opéra baroque créé à Toulouse, Le Triomphe des Arts de Bernard Aymable Dupuy. Cet enregistrement a été largement salué par la critique musicale au plan national et régional.

Michel Brun, direction et flûte

Michel Brun partage son activité entre la flûte traversière et la direction d'orchestre.Michel BRUN 1   COncert 04 aout

En tant que chef d'orchestre, il est particulièrement attiré par le répertoire lyrique et a ainsi dirigé de nombreux opéras. Son répertoire s'étend de la musique baroque - Didon et Enée et King Arthur de Purcell, Orfeo de Gluck, le Messie de Haendel - à la musique classique – Le Requiem, Asciano in Alba de Mozart - et romantique - Abou Hassan de Weber, le Requiem de Brahms, l'Elixir d'Amour de Donizetti. Il a également abordé l'opérette avec La Belle Hélène d'Offenbach ou Les Saltimbanques de Louis Ganne.

En 1998, il fonde l’Ensemble Baroque de Toulouse, orchestre jouant sur instruments anciens auquel est associé un chœur, qui connaît un rayonnement important. Avec cet ensemble, Michel Brun a entrepris en 2007 un projet fou, baptisé Cantates sans filet, projet qui vise à donner l’intégrale des 200 cantates de Bach durant les 25 prochaines années. Il a également créé Passe ton BACH d’abord !, festival inédit où Bach est interprété dans une centaine de concerts durant un week-end, en version originale comme en version revisitée par de jeunes créateurs actuels (flamenco, klezmer, jazz…).

Depuis 2010, Michel Brun est invité dans la saison de l’orchestre de Besançon-Montbéliard-Franche-Comté pour diriger des cantates de Bach.

Michel Brun enseigne la flûte et la musique de chambre baroque au Conservatoire à Rayonnement Régional à Toulouse. Une de ses préoccupations essentielles est la transmission de sa passion de la musique à un public non initié.

Christophe Geiller, violon

Violoniste et altiste né à Mulhouse (68) en 1973, diplômé des Conservatoires de Grenoble et Bordeaux et diplômé d’Etat d’enseignement du violon et de l’alto, Christophe Geiller est également compositeur et arrangeur musical. Après quatre années passées à l’Orchestre de Pau en tant qu’alto solo (2004 – 2008), il décide de consacrer toute son activité de concertiste à des ensembles en plus petite formation qui lui permettent d’aborder des époques et des styles divers avec une plus grande part de liberté et de créativité. Il est membre de l’Ensemble Baroque de Toulouse, de l’Ensemble Vitali, (sonate baroque) de l’Ensemble Suonatori (danses des époques renaissance & baroque) au sein desquels il joue sur violon et alto baroques.

 

Ensemble Baroque Toulouse Belves red

Géraldine Deviliières, violoncelle

Après avoir obtenu son D.E.M. ainsi que son Diplôme d'état de violoncelle dans les classes d'Annie COCHET et Philippe MULLER, elle a suivi un cycle de perfectionnement dans la classe de Lluis CLARET. Passionnée de musique ancienne, elle obtient le premier prix de violoncelle baroque dans la classe d'Alain GERVREAU au CNR de Toulouse et se consacre aujourd'hui à l'étude de la viole de gambe.

Professeur de violoncelle à l'école de musique de Colomiers et de Muret, elle se produit également dans différents ensembles tels que L'Escale Chromatique, l'Ensemble Baroque de Toulouse, Les Passions, l'Ensemble Antiphona, ainsi que l'Orchestre Symphonique de Pau Pays de Béarn.

 

Christine Genet, clavecin

Christine Genet a suivi un parcours universitaire d’éducation musicale à Strasbourg, elle effectue ses études d’orgue avec Francis Chapelet au Conservatoire National de Bordeaux et obtient une médaille

d’or en orgue et déchiffrage, puis le grand prix de la ville de Bordeaux. Elle poursuit sa formation avec Michel Bouvard et Willem Jansen au Centre d’Etudes Musicales Supérieures de Toulouse et y reçoit le premier prix.

Titulaire d’un Capes d’ Education Musicale, elle a enseigné au collège de Lannemezan tout en continuant sa carrière d’organiste et de continuiste au sein de l’Ensemble Baroque de Toulouse, du quintet baroque « A Cinque », et du Collège des Organistes de Saint Bertrand-de-Comminges.

2019