Contre tenor et continuo

Et si une nouvelle source d’intelligence conduisait à une nouvelle lecture de la Musique Ancienne ? Une démarche Humaniste L'Ensemble Energeia principalement orienté vers la musique ancienne, est un ensemble vocal et instrumental à géométrie variable.

4 août 2015 – Eglise Notre-Dame de Belvès – 21 h.

Il s’inscrit dans une dynamique de :
Recherche autour du choc que fut la découverte du statut des énergies attribuées à chaque cellule, rythme, harmonie, intervalle. En découle une éloquence libérée de rigidités métronomiques et solfégiques conduisant au bouleversement de l’auditeur.
Diffusion dans le souci d'accompagner, de guider l'écoute de cette théâtralité renouvelée en son intelligence d'émotion, le cas échéant en lien avec les autres arts. Cette nouvelle approche engendre une émotion qui n’a d’égale que la stupéfaction enthousiaste du public.
Créations associées à des commandes d'œuvres faites à Loïc Mallié (2014) et Thierry Pécou, en partenariat avec la Compagnie de danse Fred Bendongué (2015), en intégrant également le répertoire du XXe siècle en miroir du répertoire ancien.
Formation supérieure par l’organisation de stages pour musiciens professionnels - l’école du « parlar-cantando » - de conférences, de rencontres avec des scolaires et de sessions tant sur la région Rhône-Alpes que sur l'ensemble du territoire national.
Energeia évoque « la puissance de la musique rendue profondément éloquente » Joachim BURMEISTER, in Musica Poetica, 1606
 

Les artistes :

image

Jean-Dominique ABRELL o.p.

Organiste, Claveciniste et Directeur artistique

Ancien élève de Maurice ANDRE, Jean BOYER, Louis THIRY et Aude HEURTEMATTE, Jean-Dominique ABRELL obtient au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris et aux Conservatoires Nationaux de Régions de Lille et Rouen, des prix de Trompette, Musique de Chambre, Orgue, Harmonie/Contrepoint, Analyse Musicale, Histoire de la Musique, Direction de Chœur. Il est également titulaire des Diplômes d’Etat de direction de chœur et de musique ancienne (1995) ainsi que du grade de « Professeur Chargé des Ensembles Vocaux »(2006).

Jean-Dominique ABRELL, trompettiste, a travaillé à l’Opéra Garnier, l’Orchestre de Paris, l’Orchestre des prix du Conservatoire National Supérieur, les sociétés de concerts parisiennes et entamé une carrière de soliste (1976-1984).

Passionné par la question du sens, Jean-Dominique ABRELL entre dans l’Ordre des Prêcheurs en 1984 et y soutient un mémoire de maîtrise en Théologie afin d’éclairer les aspects anthropologiques, philosophiques et théologiques des musiques qu’il étudie et interprète (1991), et, simultanément, il se réoriente vers la musique d’orgue, de clavecin et la musique vocale.

Bien qu’investissant avec intérêt toutes les esthétiques du patrimoine musical européen du haut Moyen-âge jusqu’à la création contemporaine, Jean-Dominique ABRELL trouve une affinité particulière avec les musiques s’échelonnant du XVIe siècle à la première moitié du XVIIIe siècle.

Pour ses travaux de recherche en vue d’une interprétation fondée rhétoriquement, il participe activement à l’université de la Sorbonne Paris IV depuis 2006, aux séminaires du Groupe de Recherche Interdisciplinaire sur la Musique et les Arts du Spectacle (GRIMAS) ainsi qu’au Centre de Recherche sur les Langages Musicaux (CRLM) devenu depuis groupe Patrimoines et langages Musicaux (PLM).

Parallèlement à son activité d’enseignant au conservatoire du Mans (1995-2007), il a pris, à la demande de Valérie FAYET, sa succession pendant 3 ans à la direction du chœur Résonnance du Mans. Puis c’est au tour de Bernard FABRE-GARRUS de lui demander de co-créer et de diriger l’Ensemble Vocal du Maine/A Sei Voci jusqu’à ce qu’il crée et dirige l’Ensemble professionnel Energeia installé dans le département du Rhône, orienté principalement, mais non exclusivement, vers l’interprétation de la musique ancienne et la création contemporaine.

Toutes ces nouvelles activités l’ont conduit, entre autre :
• à se produire à l’orgue dans des récitals, à l’orchestre ou en tant que continuiste
• à diriger plusieurs créations contemporaines pour chœur et orchestre (Patrice GRANADEL, Isabelle ABOULKER, Jacques BARATHON, Alain BIOTEAU…),
• à diriger plusieurs opéras : Le petit Ramoneur et l’Arche de Noé de Benjamin BRITTEN, Martin Squelette d’Isabelle ABOULKER, Didon et Enée de Henry PURCELL.
• A se produire comme organiste ou chef de chœur dans de nombreux festivals nationaux et internationaux

 

image image

Michel GERAUD

Contre-Ténor

Elève du Conservatoire National de Région de Nice, violoniste, il commence le chant avec Anne-Marie LIAUTAUD. Grâce à Gérard LESNE, il rencontre ensuite Lise ARSEGUET qui le suit régulièrement. Il est actuellement professeur de chant au conservatoire de musique de Menton (06).

Expérience artistique

A la scène :

  • Spectacle Clément JANEQUIN, « secouez-moi », Musicatreize, Roland HAYRABEDIAN
  • Spectacle baroque « le Jeu des Heures » de la Compagnie Ombres et voix
  • L’Enchanteresse de l’opéra Didon et Enée de H.PURCELL
  • Elégies de Philippe FENELON, opéras de Nancy, du Rhin, de Lausanne et Théâtre de Caen
  • Création scénique à Marseille des Madrigaux guerriers et amoureux de Cl. MONTEVERDI, compagnie Deus ex machina, Mireille QUERCIA.

Soliste dans les ensembles :

  • Société de Musique Ancienne de Nice, Marie-Claire BERT
  • Chœur régional de la Région PACA, Vincent RECOLIN
  • Orchestre de chambre du Philharmonique de Nice, J.F. MANZONE
  • Orchestre Régional P.A.C.A., Alain JOUTARD
  • Orchestres des Concerts Syrinx, Errol GIRDLESTONE
  • Ensemble vocal de Tourrettes-sur-Loup, Jacques MAES
  • Ensemble Musica antiqua Provence, Christian MENDOZE
  • Ensemble Musicatreize, Roland HAYRABEDIAN,
  • Les jeunes solistes, Rachid SAFIR,
  • A Sei Voci, Bernard FABRE-GARRUS
  • TM+, Laurent CUNIOT
  • Pange Lingua, Philippe NEGREL
  • Polyphonius cantabile, Jacques MAES
  • Parnassie du Marais, Brigitte TRAMIER
  • Les Sacqueboutiers de Toulouse, Jean-Pierre CANIHAC
  • Jachet de MANTOUE
  • Orfeo Isulanu, Irmtraud HUBATSCHEK

Discographie

  • Dix-huit madrigaux, Philippe FENELON, disque GRAVE, 1996
  • Lamentationes, Klaus HUBER, disque PLUS LOIN, 1997
  • Une messe imaginaire, A Sei Voci, Bernard FABRE-GARRUS, disque NAÏVE, 1999
  • Missa de oliveria, ave Maria, P.P.BENCINI, disque NAÏVE, 2000
  • Gentlemen of the Chapel Royal, TALLIS, PARSONS, disque CALLIOPPE, 2004
  • L’homme armé, Thierry PECOU, disque GRAVE, 1998